Urbex en Belgique

Je suis parti le week end dernier avec un ami en Belgique pour photographier des lieux abandonnés. Au total 3 jours de voyages, 2 nuits dans la voiture, 800 km parcourus et des sensations fortes ! Ceci est le récit complet de notre voyage, attachez vous on est partit. 

 

Vous pouvez retrouver l'intégralité des photos du voyage dans la rubrique Urbex de ce site.


Vendredi 27 mars

 

Il est 6h30, le réveil sonne : c'est le départ ! Tout est en place dans le coffre de la voiture, le matos est prêt on y va ! Premier spot : une prison abandonnée. Arrivé sur place nous sommes émerveillés : la prison est gigantesque ! Un terrain de jeu pour toute la matinée ! Nous garons la voiture, sortons le matériel et nous préparons à nous diriger vers les murs de la prison. Quand soudain deux hommes et un chien surgissent d'une cabane de chantier et se dirigent vers nous. Vous l'avez compris ça ne sent pas bon ! Les hommes arrivent et nous demandent ce que nous faisons sur le site. Ils n'ont pas l'air commodes, pas du tout ! "Nous venons faire des photos du site" . Mauvaise réponse. Ils nous prient de partir rapidement, relèvent la plaque d'immatriculation de la voiture et nous menacent d'appeler la BAC (Brigade Anti Criminalité ). Vous l'aurez compris, on n'est pas les bienvenus. 

 

C'est déçu que nous nous rendons à notre spot suivant : une usine abandonnée aux alentours de Lille. Arrivé sur place notre moral reprend un coup : aucune entrée possible et un gardien à l'entrée, impossible de rentrer. On décide alors de tenter la voie légale, nous allons à la rencontre du gardien et lui expliquons notre projet. Il nous donne un numéro à appeler mais nous essuyons un refus catégorique. Le voyage commence mal, il est près de 10h et nous n'avons toujours pas fait une seule photo. Dépité nous retournons à la voiture et prenons la route pour la Belgique, direction un ancien hôpital abandonné. Malheureusement arrivé sur place, au lieu d'un hôpital abandonné nous trouvons des grues et des ouvriers. Le site à été détruit. On commence à sentir une baisse de motivation... Peut importe il faut continuer ! Nous prenons la route pour le Château Amont de ré.

 

Arrivé sur place c'est le soulagement : le château est bien là ! On va enfin pouvoir commencer à prendre des photos ! Nous rentrons sur la propriété, première surprise il semble que l'intérieur ait été réaménagé. Peut importe il reste quelques extérieurs à faire, nous n'avons pas tout perdu.

Remotivé nous repartons en direction du plus gros spot de la journée.  Il s'agit de Doel, un village abandonné où il ne reste plus que 10 habitants je vous laisse imaginer l’ambiance ! Ce village s'est vidé petit à petit car il y a un plan d'aménagement qui prévoit de creuser un canal à l'emplacement de ce village. Il est situé au milieu de nulle part, dans une zone totalement industrialisée, où l'on entends continuellement le bruit des machines. 

  

Arrivé sur place l’excitation est à son comble, à chaque endroit où notre regard se pose il y a un nouveau spot ! On gare la voiture à la hâte pour commencer à explorer cet endroit magique ! Nous rentrons dans plusieurs maisons, explorons l'école du village, visitons l'ancienne station service... Il y règne une atmosphère très particulière, on sent que nous ne sommes pas les seuls à être passés : de nombreux tags jonchent les murs. En rentrant dans une cuisine nous trouvons même la lumière allumée ! A croire que même le EDF belge à oublié l’existence de ce petit village. 

Le soir arrive et nous sentons l’atmosphère changer. Une voiture de sécurité patrouille dans les coins de la ville et un agent de sécurité fouille les maisons à la recherche d'éventuels squatteurs. Une voiture se gare à quelques mètres de nous et une femme nous observe de l'intérieur. Quelques instants plus tard, un des derniers habitants du village sort de sa maison et vient à notre rencontre. Il ne semble pas très amical. Pour la 2em fois de la journée  "ça ne sent pas bon". Visiblement alcoolisé il commence à nous hurler dessus en Flamand. J'ai crus comprendre "Allez vous en Français !!", j'avais oublié que les flamands n'aimaient pas tellement les français... C'est à la hâte que nous reprenons le chemin de la voiture. Nous accélérons le pas car l'homme nous suit, il veut bien s'assurer que nous partions. C'est dommage car on commençait à s'y attacher à ce petit village ! 


A présent direction Bruxelles où nous allons passer la première nuit dans la voiture. Pas d'hôtels pour les pauvres étudiants que nous sommes !

Arrivé à Bruxelles la fatigue commence à se faire ressentir, après un rapide repas à Quick nous garons la voiture dans une petite rue et installons nos couverture à l'arrière. A peine la tête posé sur l’oreiller nous sombrons dans un sommeil profond pleins de souvenirs de cette première journée ! 

 

Mais la journée n'était pas encore finie ! A 3h du matin nous sommes réveillés pas une puissante lumière : des policiers nous observent au travers de la vitre. On entends : "Ils dorment dans la voiture !". Encore à moitié endormis je ne comprends pas tout  ce qu'il se passe. Une policière ouvre alors la portière de la voiture et me jette le manteau de Jordan. "Vous avez oublié votre manteau sur le toit de la voiture" me dit-elle. Elle claque ensuite la portière et s'en va. On peut dire que sur ce coup là on a eu de la chance car dans ce manteau il y avait le portefeuille de Jordan. Espérons que ce soit le dernier événement de la nuit ! 


Samedi 28 Mars

 

Après cet événement nocturne nous prenons la route pour notre prochain spot : une maison abandonnée. Arrivé sur place nous somme impressionnés, la maison est laissée comme si la personne était partie la veille, il y a encore des manteaux dans les armoires, les chaussures au pied du lit, la table mise... J'ai même eu le malheur d'ouvrir un congélateur où il restait de la viande avariée je ne vous raconte pas l'odeur... 

Après quelques petites recherches nous apprenons que la maison est à l'abandon depuis 2001 environ. 

Vous remarquerez que sur la quatrième photo il y a un geai derrière la fenêtre. La rencontre avec cet oiseau à été incroyable ! Posé sur le rebord de la fenêtre il toquait avec son bec sur le carreau pour qu'on lui ouvre la fenêtre, un peu comme s'il avait eu l'habitude que l'on s'occupe de lui. Nous sommes resté un long moment à l'observer, au point d'oublier que nous étions sur une propriété privée. En effet quelques instants après nous entendons des chuchotements provenant du rez de chaussé. Le temps se fige, je fais signe à Jordan d'enlever la carte mémoire de son appareil photo. On entends du bruit dans l'escalier : ils montent. On ne cherche pas à fuir nous sommes coincés. Apparaît devant moi un homme armé d'un râteau. Il commence à hurler : "Vous savez ce que c'est une propriété privée ?!!". A ses côtés une femme qui hurle des mots en flamand. Nous obligeant à partir ils nous poussent en direction de la sortie mais j'ai oublié mon sac contenant tout mon matériel dans l'une des chambres. Je commence à m'avancer pour aller le chercher mais la femme me bloque le passage, elle ne veut pas me laisser passer. A ce moment là elle sort un pistolet de sa poche. Le temps s'arrête à nouveau, je me bloque, les yeux figés sur l'arme. Effrayé je commence à la supplier en anglais de me rendre mon sac mais elle ne veut rien entendre. Dans un dernier élan je tente de supplier l'homme. Pris de pitié il va chercher mon sac et me le rend. C'est à ce moment que la situation devînt critique, la femme s'agrippa fermement à mon sac sans vouloir le lâcher. Toujours avec son arme pointée sur nous chacun tire le sac de son côté. A un moment nous arrivons à lui arracher le sac des main et à détaler. Jamais nous n'avons couru aussi vite, au loin on entends de coups de feu, maintenant c'est certain l'arme était bien chargée. Arrivé à la voiture nous jetons nos affaire à la hâte dans le coffre et démarrons en trombe. Nous roulons plusieurs kilomètres totalement sous le choc, nous commençons à prendre conscience de ce qu'il vient de se passer.  Après une pause pour manger nous reprenons doucement nos esprits... Nous reprenons calmement la route.

 

Sur la route nous tombons sur la ville de Waterloo, là où en 1815 avait eu lieu la défaite de Napoléon. Nous découvrons de magnifiques payages à perte de vue, c'est incroyable de se dire qu'il y a tout juste 200 ans se tenait ici plusieurs dizaines de milliers de soldats. 

C'est sur une ancienne voie Romaine que nous reprenons la route vers notre prochain spot. Nous découvrons sur place une ville totalement industrielle et terriblement polluée. Ce n'est pas pour rien qu'elle a été élue ville la plus moche d'Europe ! Nous installons une nouvelle fois la voiture pour la nuit, il fait trop sombre continuer. 

 

Dimanche 29 Mars

 

Nous débutons cette dernière journée par la visite d'une ancienne centrale à charbon, un immense  site vraiment très impressionnant. 

Nous ne nous attardons pas trop ici, malgré la taille du site il n'y a pas grand chose à voir, nous traçons la route vers le dernier spot du week-end : le château Miranda. Sur place nous remarquons qu'il y a beaucoup d'activité, en effet il a une course de Rallye qui à lieu juste à côté, on en profite pour réaliser une petite photo de paysages. 

C'est avec un peu de difficulté que nous arrivons sur le spot, il faut contourner tout le rallye et ce n'est pas facile car il bloque la seule route pour accéder au spot ! Après de nombreux détours nous arrivons enfin sur place et c'est une nouvelle fois l'admiration, le site est immense et avec une architecture magnifique ! A l'abandon depuis 1991 ce château à une longue histoire derrière lui. Il à servit de décor à des films, accueillit des camps de vacances, fut occupé par les Nazis durant la seconde guerre mondiale... Aujourd'hui le site est dans un sale état mais reste tout de même incroyable à visiter ! 

C'est sur ce dernier spot que notre voyage se termine, nous rentrons fatigué mais avec des souvenirs pleins la tête... On est pas prêt de l'oublier ce week end ! Je tient à préciser que tout ces faits ont vraiment eu lieux, rien n'a été inventé. 

 

Vous pouvez retrouver l’intégralité de ces photos ici, il en reste encore à voir !  : URBEX

 

N'hésitez pas à réagir en commentaire sur ce récit, j'y répondrai avec plaisir ! 

 

A très vite,

 

Théo Belnou

Écrire commentaire

Commentaires: 6
  • #1

    Anouk (lundi, 06 avril 2015 00:09)

    Waou c'est impressionnant tout ça,je ne pensais pas qu'un voyage photo allait vous causer autant de soucis.Les belges ont l'air super à cheval sur les règlements..En tous cas ça valait le coup, ce sont de belles photos. Bonne continuation à vous deux !

  • #2

    Gillouaye André (lundi, 06 avril 2015 13:32)

    Eh bien............ !!! pourquoi rester peinard quand on peut se faire emmerder par des gens dont c' est le passe temps favori ! vous avez raison. Blague à part, vous avez dû drôlement flipper les gars ! Théo tu tiens là un excellent sujet de film ! moi je veux bien jouer les méchants ! Ceci étant dit, bravo pour les photos ! elles sont souvent pleines de poésie... et de toiles d' araignée. Ce sont les meilleures. Bref j' adore. Un conseil, n' allez pas chercher des spots du côté de la Syrie. Certes il y en a des ruines à photographier mais... Les gars là bas appuient très vite aussi sur leur déclencheur ! pour la Belgique, il est vrai qu' avec tous les évènements récents, vous avez fait les frais de la surveillance renforcée.

  • #3

    Belnou Théo (lundi, 06 avril 2015 13:53)

    Effectivement sacré voyage ! On ne pensais pas vivre des choses aussi folles ! Aha oui André on évitera la Syrie :)

  • #4

    BOURDAIS (jeudi, 09 avril 2015 16:25)

    "chapeau" pour toi Théo et toi Jordan, une sacrée aventure pour tous les deux et de souvenirs à jamais "marqué" car moi personnellement j'aurais vécu une "trouille" incroyable mais il fallait je pense "oser le faire" et qu'elles photos???? bien sure avec des gros risques, ...... oui André à raison, n'aller surtout pas dans des régions qui craignent, car là les photos ils s'en foute et ne pense qu'à tirer...... ou enléver les gens..... et moi "perso" j'ai bien envie de te revoir Théo, et t'aider pour ton prochain court...... un conseil: rester en France....quoique?????? alors encore une fois "chapeau" les mecs.....

  • #5

    HARDxDRIVER (vendredi, 28 octobre 2016 20:42)

    Salut j'ai vraiment bien aimé ton reportage, je pratique l'urbex en belgique depuis peu de temps mais j'ai deguoté pas mal d'adresses :) donc si vous comptez refaire des visites en belgique contactez moi pour que je vous file d'autre spots :)

  • #6

    Francois (jeudi, 09 février 2017 17:19)

    Très sympa la petite histoire mais pratiquant de temps en temps l'urbex en Belgique (2 sites environ par an), je n'ai jamais eu de folles qui me couraient derrière avec un pistolet...

    J'ai fait le chateau Miranda, j'ai fait plusieurs maisons, un orphelinat, un collège, un hopital, un parc d'attraction qui a été détruit depuis (Daddyland) et tout c'est toujours bien passé. On a parfois croisé des gens bizarres ou bien on a pas réussis à entrer, mais jamais eu peur pour notre vie.

    Vous auriez pas abusé sur le sucre pendant le weekend?